top of page
Charlotte Goffette - Tiniri et la brume
Charlotte Goffette - Tiniri et la brume

copyright Charlotte Goffette

press to zoom
Charlotte Goffette - Tiniri et la brume
Charlotte Goffette - Tiniri et la brume

copyright Charlotte Goffette

press to zoom
Charlotte Goffette - Tiniri et la brume
Charlotte Goffette - Tiniri et la brume

copyright Charlotte Goffette

press to zoom

Tiniri et la brume

Charlotte Gofette

du 16 décembre 2021 au 20 février 2022

-

«Un réseau de tubes de ventilation et un réseau de turbines parcourent Avel. Ils se superposent et se recoupent afin d’emmagasiner assez de puissance pour alimenter l’oeil des cyclones terrestres.

Avel est considérée comme la cité des brumes. Le Vent der Midi amène la brume de sable du Tiniri. Ce vent ve- nant du sud déplace les masses d’air méditerranéennes et se loge dans les moindres recoins d’Avel.

La visibilité y est dramatiquement réduite et désoriente les habitants. Alors, pour se rendre d’un endroit à un autre, ils ont appris à goûter les partcularités du sable: l’humidité, le poids, la provenance des grains...

Il est possible de trouver, en simultané, la ville d’Avel dans plusieurs endroits de la terre. Elle est multiple. On observe une différence entre les villes “Avel” qui éclo- sent dans l’hémisphère nord et celles qui se forment dans l’hémisphère sud. Dans l’hémisphère nord, les vents tournent dans le sens antihoraire ce qui donne des villes contre le temps alors que celles de l’hémisphère sud l’accélèrent.

L’installation le Tiniri et la brume est composées d’un centre de table, fabriqué en pierre et en céramique et d’une illustration sur soie. Cette installation offre le plaisir du dehors vu d’une fenêtre. Elle évoque les im- portantes quantités de sable transportées en moyenne troposphère par le vigoureux flux venant du sud et ses nuages. À Saint-Étienne, le vent provenant du sud est le Vent der Midi. C’est un vent chaud venant de la Méditer- ranée, très sec l’été et très humide l’hiver.

Ces nuages sont le résultat de la coïncidence de deux phénomènes naturels. D’abord, la production de pous- sières de sable au-dessus du désert du Sahara. Puis le transport de ces poussières jusqu’à nos régions.

A network of tubes and turbines runs through Avel. They superimpose and mix themselves in order to store enough power to power the earthly eyes of the storm. Avec is considered as the city of mists. The Vent Der Midi brings sand mist from the Tiniri. This wind coming from the south moves the Mediterranean body of air and goes through every possible place of Avel. Visibility is drastically reduced and confuses the resi- dents. Thus, in order to move from one place to ano- ther, they learnt to taste the sand and its properties: its humidity, its weight, where the grains are coming from...

It’s possible to find, simultaneously, the city of Avel in different spots on earth. It is multiple. We can notice a difference between cities of Avel emerging in the northern hemisphere and in the southern hemisphere. In the north, the wind turns in a counterclockwise rotation, turning the city against time whereas cities from the south accelerate it.

The installation Tiniri et la brume is made of a table center made of stone and ceramic, as well an illustra- tion on the silk, the factory of clouds. This installation offers the pleasures of the outdoors from a window. It calls to mind the large quantities of sand usually carried in the middle troposphere by the vigorous flux coming from the south and its clouds. In Saint-Etienne, the wind coming from the south is the Vent Der Midi. A warm wind coming from the Mediterranean Sea, dry during summer and humid during winter. Those clouds are a result of two natural phenomenons.

First, the production of sand dust above the Sahara Desert and then its transport to our regions.

Materials: stones and stoneware

 

Exposition en partenariat avec l'ESADSE

Lauréate du prix design et innovation


-


Pour en savoir plus:

https://charlottegoffette.com/

Instagram

bottom of page